Top 5 des destinations pour la création d’entreprises dans le monde

Malgré sa réputation peu flatteuse en termes de fiscalité notamment, la France continue de créer des entreprises ; En 2016, le nombre de créations d’entreprises a augmenté de plus de 5 %. Cela s’explique notamment par le fait que depuis quelques années maintenant, le pays a mis en place des réformes visant à diminuer les charges fiscales et sociales pesant sur les sociétés. Malgré de modestes réformes en faveur d’une politique économique de l’offre, la France ne permet souvent pas aux acteurs du monde des affaires de développer leur entreprise.

La création de sociétés internationales dans d’autres pays plus attractifs pour la conquête de nouveaux marchés et pour une croissance profitable est à l’ordre du jour dans une économie mondialisée.

A la conquête de nouveaux marchés : quels pays choisir pour créer une entreprise ?

S’agissant des destinations pour la création de nouvelles entreprises, le choix reste vaste. Certaines destinations sont devenues des eldorados pour les entrepreneurs :

  • Londres

Londres reste la destination la plus choisie en Europe et ce n’est pas un hasard. Il est plus facile d’y créer une entreprise. Les barrières à la création y sont. La constitution d’une société et l’ouverture de comptes bancaires peuvent se faire en seulement une dizaine de jours. Sans oublier que Londres propose un système fiscal avantageux (l’impôt sur les sociétés et charges sociales faibles).

La Capitale britannique n’est pas loin de la France. Figurant parmi les principaux centres économiques d’Europe, elle offre d’innombrables opportunités. L’environnement politique y est stable et favorable à l’investissement et au développement des affaires.

Côté marché du travail, Londres offre une main-d’œuvre flexible et surtout, compétente, d’après Frank Le Marec, Managing Director de Ratio International Londres, société comptable spécialisée dans la création et la gestion de sociétés internationales.

L’anglais est la langue la plus utilisée dans le secteur des affaires.

  • Hong Kong

Démarrer une entreprise à Hong Kong ? La création d’une société et l’ouverture de comptes bancaires peuvent se faire en moins de 10 jours ouvrables. La fiscalité y est avantageuse ; A savoir, qu’il n’y a ni taxe, ni impôt pour les sociétés internationales à Hong Kong (les entreprises n’ayant pas d’activité commerciale sur le territoire de Hong Kong profitent d’exemptions fiscales particulièrement attrayantes).

Autre avantage indéniable, Hong Kong figure parmi les pays émergents les plus prometteurs en Asie. Il s’agit d’un des plus grands centres financiers au monde.

Après l’anglais, le chinois reste la langue d’affaires la plus utilisée dans le pays.

  • La Lettonie

Lettonie figure parmi ces destinations où l’environnement pour la création d’entreprise est particulièrement favorable. Le taux d’imposition sur les sociétés y est l’un des plus avantageux en Europe : 15 %.

Choisir la Lettonie, c’est bénéficier d’un emplacement stratégique, au carrefour de la l’Europe du Nord et de l’Est. Le pays est limitrophe de l’Estonie au nord, de la Russie et de la Biélorussie à l’est et de la Lituanie au sud. Ce pays membre de l’EU et de la Zone Euro donne ainsi accès aux pays scandinaves, à la Russie et  à l’Europe de l’Est.

La Lettonie bénéficie d’une main d’œuvre formée, compétente et peu coûteuse, souligne Frank Le Marec de Ratio International.

Les langues des affaires y sont le letton, l’anglais et le russe.

  • La Roumanie

Idéalement située au carrefour de l’Europe Centrale, de l’Est et du Sud, la Roumanie reste une destination intéressante pour la création d’une société internationale et la conquête de nouveaux marchés. Grâce à de belles performances économiques, ainsi qu’un marché de taille significative, elle ne manque pas de séduire les investisseurs. Les opportunités d’affaires n’y manquent pas.

Les procédures de création d’entreprise sont simplifiées et rapides. Le pays propose à la base un taux d’imposition de 16 %, ce qui est plutôt faible, comparé à celui des autres pays de l’Europe. En Roumanie, la main d’œuvre est à la fois abondante et motivée.

Outre le roumain, d’autres langues sont utilisées dans le secteur des affaires : l’anglais, le français, etc.

  • Les Etats-Unis d’Amérique

Les Etats-Unis présentent de nombreux atouts. Sa compétitivité économique favorise largement son attractivité. L’économie américaine est à la fois florissante et beaucoup plus diversifiée. Les différents secteurs présentent de potentiels considérables, ce qui signifie pour les i

nvestisseurs de nombreuses opportunités de développement sur le marché.

Aux Etats-Unis, les investisseurs pourront bénéficier d’un régime fiscal plus avantageux. A savoir qu’il n’y aura pas d’impôt sur les revenus générés hors du territoire. Autre détail qui fait toute la différence, les USA offrent une main d’œuvre de qualité, et surtout, réactive et dynamique.

Pour conclure : plusieurs options sont envisageables quand il s’agit de développer une activité en dehors de France.

Peu importe le secteur d’activité, quand il s’agit de conquérir de nouveaux marchés à l’international, choisir entre l’Asie, l’Europe et l’Amérique n’est pas chose facile. Chacun de ces continents dispose de nombreux atouts et surtout, offre plusieurs opportunités.

Date: 09/06/2017